Tribulations d’une -potentielle- future enseignante

(J’ai hésité quelques temps avant de poster cet article en ligne. J’avais peur que l’on me trouve un peu trop irréaliste, indécise… Mais, comme j’essaie de le transmettre au travers de mes articles, arborer sa vulnérabilité est quelque chose qui nous rend plus humain et, après tout, peut-être que certains d’entre vous se retrouveront dans cet article!)

J‘aimerais tellement écrire des articles plus légers… Parler de DIY’s, de mes produits favoris du mois, etc. Mais je ne vais pas vous mentir, comme vous avez pu le comprendre si avez lu certains de mes articles précédents, je fais face à une période assez compliquée de ma vie. Alors que je rêverais juste d’écrire mes articles sur mes produits de beauté préférés, faire des DIY’s chez moi ou encore écrire des poèmes en écoutant de la musique… Je suis en stage toute la journée et quand je rentre chez moi -après minimum 1h/1h30 de trajet dans un autobus bondé- je dois planifier des leçons/ faire des travaux pour l’université/ préparer mon portfolio, puis, une fois que j’ai fini tout ça je dois faire toutes les tâches ménagères que je n’ai pu faire la veille. Et en plus de tout ça, j’ai de multiples problèmes qui s’additionnent et qui touchent plusieurs domaines de ma vie… Mais wow… Je n’ai tellement pas envie que ma vie ressemble à ça. Je dois commencer à prendre de sérieuses décisions pour la prochaine année et je suis complètement perdue. Je dois appliquer pour des masters (maîtrises) dans les prochaines semaines mais je ne suis même pas certaine de vouloir encore donner mon énergie à des travaux universitaires. Je dois décider dans quelle ville je souhaite vivre mais ne parviens pas à prendre de décision…

J’aime l’enseignement et adore les enfants mais ne suis pas certaine que le système me convienne. Et puis, est ce que toutes mes idées quelque peu utopiques par rapport à l’enseignement seront réellement applicables, après tout? Trouver des idées de leçons, enseigner, accompagner les enfants dans leur apprentissage… tout cela me vient naturellement quand je le fais mais j’ai peur de ne pas pouvoir appliquer toutes mes idées concernant l’enseignement dans la réalité. C’est-à-dire: rendre mes élèves responsable de leur apprentissage, respecter leur individualité, cultiver leurs propres centres d’intérêt et leur créativité. En tant qu’enseignante, je ne souhaite pas vouloir avoir le contrôle en permanence sur mes élèves mais plutôt devenir un guide dans leur développement. Craignant que le système scolaire ne me corresponde pas, je pense me tourner vers l’enseignement du système Montessori ou, éventuellement, le système privé dans une certaine mesure. Je me demande également si je ne serais peut-être pas davantage faite pour un domaine plus créatif? Ou, peut-être, pour enseigner puis conserver une activité créative à côté?

Que de questions, n’est-ce-pas? 

Je n’arrive clairement pas à me décider entre me tourner, soit vers l’enseignement, soit la créativité… Quand je me dis que l’enseignement n’est peut-être pas fait pour moi, je ne peux m’empêcher de me rappeler le moment où un petit garçon de ma classe m’a dit: « Thank you, Madame Amélie. » avec la plus grande sincérité dans ses yeux, après avoir pris le temps de lui apprendre à tenir son crayon et à colorier correctement. Je me rappelle également de la fois où un autre petit garçon qui ne souhaite jamais travailler a dit, lorsque je commençais à enseigner une leçon: « I love when Madame Amélie is teaching! ». Je repense aussi aux petits moments où l’une des élèves me montrait tous ses petits bricolages et me disait qu’elle voulait devenir une artiste, qu’un autre élève disait qu’il aimait écrire des histoires et faire ses propres petits livres ou encore qu’un dernier me raconte qu’il voulait devenir un scientifique pour inventer des choses… Tous ces petits moments de reconnaissance et de partage valent bien tous les moments où je dois faire de multiples aller-retours pour retrouver un élève qui est resté dans la cour de récréation, lorsque je m’assois sur une chaise et que je me rends compte un peu trop tard qu’il y avait un liquide non-identifié dessus (haha!) ou qu’il faut aller nettoyer le visage d’un élève qui a soudainement décidé de manger son marqueur!

Peut-être que, parfois, ne pas savoir exactement où l’on se dirige fait partie de la beauté de la vie, après tout… Peut-être que ce que l’on apprend dans ces moments d’hésitation sont les plus belles leçons que l’on emportera avec nous tout au long de notre vie… Nous nous trouvons dans une société où l’on est censés savoir à 15 ans ce que l’on veut faire pour le reste de notre existence mais c’est correct de ne pas savoir où l’on en est et ce que l’on veut. Il faut parfois que la vie nous enseigne quelques leçons et qu’elle nous fasse prendre quelques détours avant de nous ouvrir certaines portes!

Amélie

2 commentaires sur « Tribulations d’une -potentielle- future enseignante »

  1. Pour être prof (en pause pour raison de santé actuellement), je me reconnais bien dans ton article. Le milieu de l’enseignement est difficile, mais ce qui est sûr, c’est que c’est un milieu où l’on peut être créatif, plein de projet, pour peu qu’on ne perde pas la motivation. Les enfants aiment suivre cet élan, s’ils freinent des deux pieds au début parfois, ils finissent par presque porter tes projets à ta place ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci énormément pour ton commentaire! Ça me rassure d’entendre ça, surtout de la part d’une prof! Pour ma part, je ne suis qu’en stage pour l’instant donc je ne suis pas encore dans ma propre classe et je n’ai pas beaucoup de pouvoir sur le choix des activités… Peut-être que ma vision des choses se modifiera lorsque j’enseignerai dans ma propre classe… 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s